Travail réalisable

Renforcer l’offre de formation avec pour objectif le maintien et le renouvellement des compétences

Étant donné que les connaissances sont vite dépassées et que les développements technologiques se succèdent rapidement, il est important que les collaborateurs continuent à développer leurs compétences. Une des possibilités à ce sujet est l’apprentissage formel ou la formation et les cours classiques. Ces sessions ont généralement lieu en dehors de la situation professionnelle, elles peuvent être proposées par l’entreprise ou achetées auprès de prestataires externes. Dans le cadre du Fonds Démocratie, un investissement supplémentaire en termes de formation peut être envisagé. L’offre existante de formations peut ici être renforcée au niveau de la qualité ou de l’innovation (par exemple plus d’attention pour les formes et les méthodes d’apprentissage innovantes). Il est également possible d’élargir les thèmes (par exemple en fonction des thèmes travail réalisable et carrières durables ou en fonction d’une meilleure répartition des connaissances techniques et des aptitudes sociales) ou les groupes cibles (par exemple travailleurs plus âgés ou intérimaires).

Après l’investissement dans la formation en elle-même, il est essentiel de miser sur le transfert des connaissances acquises au cours de la formation vers le lieu de travail. Les études (Robinson & Robinson, 1995) montrent que moins de 30 % des connaissances acquises sont effectivement mises en pratique sur le lieu de travail. Pour augmenter la probabilité d’une mise en pratique correcte, il est dès lors important de prévoir également du temps sur le lieu de travail, d’organiser des « sessions de partage » avec les collègues, de rapprocher au maximum le contexte d’apprentissage du véritable contexte professionnel, par exemple par le biais de simulations…

Chez Borealis, plusieurs développements sont aujourd’hui intervenus dans le business, comme le glissement vers le multi-skilling pour les opérateurs, le besoin de flexibilité accrue dans l’exercice de la fonction et le passage de l’entretien curatif et préventif à un entretien prédictif. De nombreux suivis et mesures sont réalisés afin de détecter les pannes et d’éviter toute perte de production. On travaille avec des outils de simulation pour reproduire le processus dans un environnement de test. Les connaissances techniques, les aptitudes personnelles et les compétences comportementales sont considérées par Borealis comme aussi importantes, ce qui se traduit dans l’offre de formations.

Source :

De Vos, A. & Gielens, T. (2016), Onderzoeksrapport. The future of jobs in chemistry & life sciences. Sectoranalyse chemische industrie, kunststoffen en life sciences in Vlaanderen. Antwerp Management School. http://www.essenscia.be/Upload/Docs/Studie_Future_of_Jobs_in_Chemistry_and_Life_Sciences_AMS_essenscia_vlaanderen.pdf

Robinson, D. G., & Robinson, J. C. (1995). Performance consulting: Moving beyond training. Berrett-Koehler PublishersRobinson, D. G., & Robinson, J. C. (1995). Performance consulting: Moving beyond training. Berrett-Koehler Publishers.