Travail réalisable

Encourager et aider les travailleurs à bouger davantage, arrêter de fumer, consommer de l’alcool avec modération, manger sainement et se relaxer suffisamment.

La politique de santé au travail ambitionne d’améliorer le style de vie des travailleurs et de créer un environnement de travail plus sain permettant aux collaborateurs de respecter un mode de vie plus sain. L’accent est mis sur la motivation et/ou le soutien des collaborateurs. La santé au sens très large est examinée. Concrètement, il faut veiller à ce que les collaborateurs bougent davantage, mangent de façon plus équilibrée, arrêtent de fumer, adoptent une consommation modérée d’alcool et se sentent mieux dans leur peau au travail et en dehors. Un tel ensemble peut être très étoffé et prévoit la mise à disposition de possibilités tant au niveau matériel que du temps, afin de promouvoir un style de vie sain. Des exemples sont : une espace et le temps pour de l’exercice physique comme le fitness, du sport en extérieur, du yoga et d’autres sports de ce type, des campagnes pour la promotion de la sevrage tabagique, davantage d’exercices pendant ou en dehors des heures de travail[1], si besoin, avec un accompagnement médical…

À ce sujet, des actions sont entreprises avec des slogans comme « Rester assis c’est comme fumer » afin de prévenir le comportement sédentaire des travailleurs. Le travail sédentaire se caractérise notamment par une longue position assise et résulte en une très faible consommation énergétique. Il est aussi souvent question, pour le travail sédentaire, d’un manque de variation au niveau des postures. Les travailleurs sont dès lors encouragés à prendre des pauses régulières, à bouger plus en empruntant les escaliers, à utiliser un compteur de pas, à se promener, à tenir des réunions en position debout…

Sources :

http://www.vigez.be

http://www.gezondwerken.be

 

[1] Dans le cas d’une offre sportive en dehors des heures de travail, il est évident qu’aucuns frais liés aux salaires ne seront financés par le Fonds.