Travail réalisable

Travail

Nous rendons les carrières durables en adaptant la situation de travail (lorsque cela est nécessaire). Le maintien et l’amélioration de la capacité à travailler incombent aussi bien au travailleur, aux représentants des travailleurs (dans les entreprises où des organes de concertation existent) ainsi qu’à l’employeur.
D’après le « Werkbaarheidsmonitor », 68 % des travailleurs du secteur de la chimie estiment faisable de travailler jusqu’à l’âge de la pension. Les 32 % restants pensent que c’est possible sous réserve d’un meilleur aménagement du travail. Comment relever ce défi sans perdre de vue les exigences d’une organisation de travail efficace ?

Temps de travail et régime de congés

Le temps de travail peut s’avérer être une difficulté. Si l’on peut combiner une organisation du travail efficace et la flexibilité pour les travailleurs, par le biais de consensus, le travail réalisable peut s’améliorer. Voici quelques domaines d’action concrets :

Travail en équipes et horaire de travail

L’horaire de travail ou le système de travail en équipes sont-ils susceptibles d’amélioration ?  Le travail en équipes présente des risques sociaux et des risques liés à la santé. Établir les horaires en respectant certains principes de protection permet d’accroître sensiblement la durabilité du travail.

Voici quelques domaines d’action concrets :

  1. Adaptation du système de travail de nuit et de week-end
  2. Adaptation de l’heure de début d’une pause et du temps de travail
  3. Autres modifications qui favorisent la durabilité

Contenu de la fonction

On peut également intervenir au niveau du contenu de la fonction. Demande-t-on trop aux travailleurs par rapport à ce qu’ils sont capables de faire ? Ou, au contraire, leur en demande-t-on trop peu, les empêchant de donner leur pleine mesure ? Selon le « Werkbaarheidsmonitor », 22 % des travailleurs du secteur de la chimie connaissent un problème de motivation. Raison de plus pour donner à chacun un emploi varié qui a du sens.
Voici quelques domaines d’action concrets :

Organisation du travail

Le travail durable n’est pas seulement lié au contexte spécifique d’un emploi exercé par un individu, il dépend aussi de l’organisation du travail.  Comment les tâches sont-elles réparties et qui en assume la coordination ? Des équipes et des individus plus autonomes et une répartition plus intelligente des tâches peuvent améliorer la durabilité des emplois.
Voici quelques domaines d’action concrets :

Leadership motivant et esprit d’équipe

Avoir un emploi qui a du sens, c’est bien mais pouvoir l’exercer aux côtés de collègues agréables, c’est encore mieux. Les dirigeants peuvent faire la différence, en donnant une direction claire, en valorisant et en accompagnant leurs collaborateurs. L’instauration d’un dialogue de qualité entre travailleurs et dirigeants sur le thème du travail durable permet d’aborder et de résoudre les problèmes.
Voici quelques domaines d’action concrets :

Sources : Voir les résultats de Werkbaarheidsmonitor chemische sector