Travail réalisable

Organisation du travail

Les risques en matière de durabilité du travail ne sont pas seulement liés au contexte spécifique d’un emploi exercé par un individu, ils dépendent aussi de l’organisation du travail. Comment les tâches sont-elles réparties et qui en assume la coordination ? Des équipes et des individus plus autonomes et une répartition plus intelligente des tâches peuvent améliorer la durabilité des emplois.

Pourquoi ?

Il peut s’avérer utile de porter un regard innovant sur l’organisation du travail en vue de garantir la durabilité des emplois et d’offrir une réponse meilleure et plus rapide aux exigences actuelles des clients. On crée ainsi une situation positive pour l’ensemble des parties, qui renforce à la fois l’efficacité de l’entreprise et le sentiment d’accomplissement et de satisfaction des travailleurs. Voilà, en quelques mots, l’essence de l’« organisation innovante du travail » (OIT).

Voici quelques domaines d’action concrets :

  1. Mettre en place/modifier des équipes autogérées
  2. Accroître l’autonomie et la latitude de décision
  3. Introduire/améliorer les systèmes de concertation, de participation et de leadership partagé