Travail réalisable

Accroître l’autonomie et la latitude de décision

L’entreprise encourage les membres de l’équipe à développer leur savoir-faire en toute indépendance. Les travailleurs doivent maîtriser eux-mêmes l’organisation et la répartition de leur travail. Il y a lieu d’éviter autant que possible les procédures qui prescrivent rigoureusement comment, quand et avec qui le travail doit être accompli.

Le contexte de l’équipe permet aux travailleurs de construire une expertise spécifique et d’assumer un rôle clé ou un rôle d’expert. La personne qui assume un rôle clé sera particulièrement attentive à une tâche spécifique. Elle sera responsable de la coordination et de la communication dans son domaine particulier de vigilance (par ex. contact avec les clients, gestion du matériel, marketing, communication interne et/ou externe, stimulation d’améliorations ou de modifications, etc.) Cette personne fait office d’interlocutrice, est attentive à l’exécution des tâches et au respect des accords, prend des initiatives d’améliorations et organise la prise de décision. Cela ne signifie pas, pour autant, qu’elle fait et décide tout toute seule. Il convient toujours de prévoir suffisamment d’activités de concertation et de mesures de soutien. Dans la même veine, une étude (SD Worx, 2014) a mis en évidence que l’autonomie dépourvue des relations et du soutien nécessaires n’aura pas le même pouvoir d’engagement. Les collaborateurs aiment écrire leur propre histoire, tant qu’ils ne se sentent pas isolés. Il convient donc de trouver un bon équilibre entre autonomie, soutien et relation. Les contextes qui proposent un cadre clair (par ex. par le biais d’un objectif transparent et motivant), au sein duquel le travail autonome est encouragé, permettront des meilleurs résultats. Cela vaut autant pour les individus que pour les équipes autogérés.

Exemple de Janssen Pharmaceutica. « Au sein de chaque équipe, l’on attribuait des rôles clés. Il s’agit de rôles non hiérarchiques, qui désignent des interlocuteurs dans divers domaines tels que la qualité, la sécurité, la simplification, la communication, etc. L’introduction graduelle de ce type de rôles au sein d’une équipe lui permet d’assumer progressivement plus de responsabilités. Les personnes qui assument ces rôles clés se concertent aussi régulièrement pour partager leurs connaissances et leur expertise. » (Source : ©http://www.flanderssynergy.be/projectwerking/fabrieken-van-de-toekomst/cases

Sources :