Travail réalisable

Aménagement des régimes de congés et des heures supplémentaires

2.1.

La réduction collective du temps de travail ou réduction du temps de travail via l’attribution de jours ou d’heures de congé supplémentaires à certains groupes cibles est une mesure possible dans le cadre de l’aménagement des régimes de congés. Ce sont souvent les travailleurs plus âgés qui sont visés. On parle de jours de fin de carrière, de congé d’ancienneté, de mesures de fin de carrière… Souvent, ces jours supplémentaires sont une façon de répondre aux besoins accrus de récupération. Il ressort des études (cf. De Lange & Van Dartel, 2015) que les capacités des personnes diminuent proportionnellement à l’âge. À partir d’environ cinquante ans, les personnes ont besoin de plus de repos. Elles doivent récupérer plus longtemps après une journée de dur labeur. Prévoir des jours de congé supplémentaires cadre avec une politique de ménagement (règlementations pour rendre le travail moins lourd). Un autre exemple de cette politique de ménagement est de décharger les travailleurs plus âgés en ne leur faisant plus prester d’heures supplémentaires. Faire trop d’heures supplémentaires peut causer des problèmes de santé. Prester des heures supplémentaires dans des professions physiquement et mentalement lourdes peut être particulièrement exigeant.

En tant qu’alternative à la politique de ménagement, on cite souvent la stratégie de développement : une stratégie en matière de personnel qui est orientée sur l’employabilité de tous les membres du personnel (p. ex. au moyen d’une formation, d’un enrichissement des tâches). Éviter l’épuisement des travailleurs est une condition importante pour permettre un développement permanent. Les deux stratégies ne s’excluent pas. Une perspective de carrière à long terme invite justement à un dialogue permanent entre employeur et travailleur quant au juste dosage des deux stratégies et à des propositions concrètes en la matière.

Sources :

  • De Lange, W. & Van Dartel, N. (2015). Oudere werknemers in het MBK. Mens sena in corpore sano. Tijdschrift voor Arbeidsvraagstukken, 31(3), 333-353.

2.2.

Des congés supplémentaires ne sont pas uniquement possibles via une réduction du temps de travail, mais également par exemple dans des systèmes où des bonus ou des heures supplémentaires sont transformés en jours de congé supplémentaires.

Transformer des bonus en jours de congé supplémentaires est une autre façon d’augmenter le nombre de jours de congé sur une base annuelle. Un choix est souvent prévu : soit un bonus pécuniaire, soit des jours de congé supplémentaires. En cas d’épargne-carrière, le travailleur « épargne » lui-même du temps pour des jours de congé supplémentaires.

Transformer des heures supplémentaires prestées et le supplément sur les heures supplémentaires en temps libre est une autre possibilité. Une heure de prestation supplémentaire en semaine donne droit à une heure et demie de récupération et une heure de prestation supplémentaire le week-end et les jours fériés, à deux heures.

Sources :

  • Verdonck (2010). Informatiedossier. Bedrijfsorganisatie en werk-privébalans. Temporele flexibiliteit: voorbeelden van win win situaties. Brussel: Stichting Innovatie & Arbeid.