Travail réalisable

Autres modifications qui favorisent la durabilité

Toute adaptation du système de travail en équipes et de l’horaire de travail a un grand impact sur la vie privée des travailleurs. C’est pourquoi la transition vers un autre régime à pause requiert un coaching et un accompagnement adéquats. De plus, les vœux des travailleurs ne correspondent pas toujours à la solution la plus saine. Afin d’atteindre un bon équilibre dans l’effectif des différentes équipes, l’entreprise pourra opter pour un système de primes globales d’équipes. Elle procèdera dans ce cas au paiement mensuel d’une prime moyenne pour les prestations effectuées, indépendamment du nombre de jours ou d’heures effectivement prestés. Cette solution empêche le travailleur de jeter systématiquement son dévolu sur les pauses les plus avantageuses d’un point de vue financier et exerce, à terme, un impact positif sur le repos et la santé des travailleurs. Les travailleurs affichent parfois une certaine réticence par rapport aux nouveaux horaires, qui impliquent une planification différente de leurs journées de travail. Nous savons pourtant d’expérience qu’une fois la transition accomplie, plus personne ne souhaite revenir en arrière.

Une autre caractéristique de durabilité est la prévisibilité du système de travail en équipes. Un schéma reconnaissable contribue à la prévisibilité et à la régularité d’un horaire. En pratique, toutefois, il ne sera pas toujours possible d’instaurer un régime prévisible et régulier. Des modifications du contexte de travail, par exemple, peuvent donner lieu à des changements imprévus dans le planning de travail et les horaires. Aussi conviendra-t-il toujours de prévoir une concertation et une coordination suffisantes entre les dirigeants et les collaborateurs. Pour l’heure, nous expérimentons aussi la possibilité d’une définition autonome des horaires, en vue d’une meilleure articulation avec les souhaits et les besoins des travailleurs concernés. Il ressort de ces expériences qu’une telle mesure n’aboutira que dans le contexte d’une équipe mûre.

Les aménagements dans l’horaire de travail peuvent aussi favoriser sa durabilité en régime de jour. Pensons aux horaires variables, au découpage alternatif de la semaine de travail, au travail indépendant du temps et du lieu, etc. (Voir « Temps de travail & régime de congés »).

En raison des nombreuses caractéristiques d’un horaire, la définition d’un horaire de travail sain s’avère un exercice complexe pour les organisations. Pour venir à bout de cet exercice, elles ont accès à divers outils numériques. Le TNO Shiftwork Evaluation Tool est un bel exemple d’un modèle de type « feux de signalisation », qui montre les effets d’un horaire existant. Les caractéristiques de l’horaire sont représentées sous la forme de feux de signalisation. Étant donné que la modification d’un aspect de l’horaire se répercutera sur les autres aspects, il sera souvent impossible d’arriver à une solution parfaite. Mais en représentant les effets des horaires de façon objective, ces outils peuvent contribuer à sensibiliser les organisations aux risques sanitaires liés aux horaires. Enfin, et surtout, ces outils soutiennent le dialogue entre le (/ les représentants du) travailleur et le management en vue d’aboutir à des choix durables qui répondront à la fois aux intérêts des travailleurs et à ceux de l’employeur.

Sources :